Nicolas Bedin,

37 ans, enseignant en horticulture spécialisé dans l’éducation inclusive,

« une vision moderne et réfléchie tout en préservant l’environnement 

installé depuis 2010 à « Chabrière de Bézia» (malheureusement renommé Route de Peyrouty par le conseil municipal en 2018, sans concertation, ni aucun recours possible), j’ai racheté la maison familiale de mon épouse ( depuis 4 générations) que nous restaurons. C’est un lieu de souvenirs. Je me suis très vite attaché à cet emplacement privilégié sur les coteaux, près de l’Eglise de Cardonnet où nous nous sommes mariés. Cette église a été restauré avec beaucoup de charme, dont le grand-père de mon épouse Maurice GARRIC a lancé cette restauration avec une belle équipe de bénévoles. 

Nous avons 3 enfants, scolarisés à St Hilaire, une de mes filles fait de la danse à l’association Ya K Danser de St Hilaire, et l’autre fait du Tennis sur Colayrac (par manque d’association sportive sur le village).

Lorsque Gaëtan et Laurine sont venus se présenter ainsi que m’expliquer leurs projets, j’ai été convaincu et partant pour les aider à monter différents projets intéressants pour le village et l’avenir de nos petits.

J’ai aussi été très alerté par ce problème d’eau, dont nous n’avons jamais été averti, auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *